mercredi 12 juin 2013

La chanson du mercredi #24

La chanson du jour sera multiple parce que j'aimerais aujourd'hui vous parler d'un album que j'aime beaucoup "Vagabonde" de Claire Denamur.



Elle est jolie, talentueuse et française, autant de bonnes raisons d'en parler, non ?! Un premier extrait pour commencer "Rien de moi" en live. 



Claire Denamur est française donc. Petite, elle suit son père aux Etats-Unis et baigne dans la culture américaine, bercée par Johnny Cash, Led Zeppelin et les Pink Floyd.
Elle sort un premier album éponyme en 2009 de chansons d'amour ("Le prince charmant", "Mon bonhomme", "La mal aimée"). Aujourd'hui, elle décrit cet album comme faisant partie d'une autre vie pour elle : toutes les chansons de l'album avait été écrites beaucoup plus jeune.
Cette année, elle a participé à la bande originale de la série "Tiger Lily" produit par France2. Elle y a signé 3 titres rock "Beretta", "Dog days are over" et "Desire".


"Vagabonde" paru en 2011 correspond mieux à sa vie actuelle et à son état d'esprit. On la décrit volontiers comme un Johnny Cash au féminin...
Plusieurs titres ont été composé par le chanteur et musicien Da Silva ("Le ciel", "Bang bang bang", "Rien à me foutre en l'air"). "Together" émeut particulièrement la chanteuse puisqu'il a été écrit par son petit frère, en anglais, Laurent Denamur.
Claire Denamur possède une voix singulière, grave et rauque mais avec beaucoup de sensibilité. 


Mon titre préféré : "34 septembre". Ici en version acoustique, plus lente.

"Vagabonde" est un album très complet. Il déroule des textes et musiques aux accents country américains. Un vrai road trip par une petite frenchy pleine de talent...

 Pour finir, le titre "A child" à la guitare.


pour en savoir plus une petite vidéo de Claire Denamur.

Le site internet de Claire Denamur.


Les paroles de "34 septembre"

Il y a des jours on ne revient pas
des incendies furieux d'autrefois
Il y a des jours on reste là
au beau milieu du chemin noir d'autrefois
Il y a des nuits où l'on ne rêve plus
et que passent les heures, passent les leurres.
Il y a des fossiles sous nos peaux
des creux des vagues qui nous ravagent la nuit.
Il y a des faux-semblants qui cèdent
la place à d'autres ennemis amis.
Il y a des nuits où l'on ne rêve plus
et que passent les heures, les heures.


Alors on sort les mains moites
le coeur en écharpe, bien serrée
Sur le bord des comptoirs
on laisse de l'espoir filer.


Il y a des jours on ne rentre plus
de ces nuits blanches insensées parfois.
Il y a des jours on paye le prix
des hauteurs convoitées tant de fois.
Il y a des nuits où l'on ne rêve plus
et que passent les heures passent les leurres.
Il y a des hommes sous des plafonds
profonds comme des océans aux abois.
Il y a des ombres dont on ne sait rien
qui vous gagnent et vous perdent mille fois.
Il y a des nuits où l'on ne rêve plus
et que passent les heures, les heures.
 

Alors on sort les mains moites
le coeur en écharpe bien serrée.
Sur le bord des comptoirs
on laisse de l'espoir filer
de l'espoir filer







A écouter d'urgence ! 



4 commentaires:

  1. J'adore ! en lisant ton article je ne voyais pas trop mais en fait les chansons "rien de moi" et "34 septembre" ont du tourner sur France Inter car je les avais en tête sans savoir que c'était elle.
    Belle voix, vibrante à souhait, et les textes sont forts. Les enregistrements lives sont pleins d'émotions.
    Merci pour la découverte :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. super! je suis contente que ça te plaise !!
      l'album est chouette, à écouter en entier :-)
      gros bisous

      Supprimer
  2. joli choix, en tout cas ça donne envie d'écouter l'album dans son entier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci! fais moi confiance et cours l'écouter :-)

      Supprimer

un commentaire ? laissez-moi un petit mot, ça me fait plaisir de vous lire !