samedi 30 juin 2012

Moonrise Kingdom VS. Max et les Maximonstres

Curieux ce titre, puisqu'à priori, les deux films n'ont rien à voir...et pourtant, ils nous plongent tout deux dans l'univers déjanté des bambins.
Oui, nos charmantes têtes blondes sont des punks ! Souvenez-vous de vos jeunes années où la logique, la pudeur et la réalité pouvaient déguerpir en moins d'un battement de cils !
Les deux films dont nous allons parler sont donc complètement farfelus, sortis tout droit de la tête d'enfants à l'imagination fertile...


"Max et les Maximonstres" de Spike Jonze ("where the wil things are" sorti en 2009). Le réalisateur Spike Jonze adapte le mythique album de Maurice Sendak, paru en 1964.


2 illustrations extraites du livre original de Maurice Sendak "Max et les Maximonstres", 1964.












De quoi ça parle ?
Il s'agit de l'histoire de Max, petit garçon vivant avec sa mère et sa soeur, dont il se sent incompris. Il s'invente un monde imaginaire peuplé de monstres dont il devient le roi. 
Après une violente altercation avec sa famille, il décide de partir tout droit vers ses rêves et de ne jamais revenir à la réalité. Bientôt, il doit se confronter aux autres et à leurs caractères et se rend compte que les contraintes existent partout.


Mon impression :
Autant l'album pour enfants et l'ambiance dégagés m'ont beaucoup plu, autant le film m'a profondément ennuyé !
L'album est court, il y a très peu de textes et les illustrations sont percutantes. On comprend tout de suite l'univers de Maurice Sendak qui prend a contre-pied les contes de fées de notre jeunesse.
Le film, quant à lui, se perd dans les méandres de l'imagination du petit garçon...le temps semble figé et l'intrigue peine à se développer. 
L'adaptation de Spike Jonze est très fidèle et respecte l'univers de Maurice Sendak. Je salue la qualité et l'esthétisme de l'image.  
Cependant, tout comme un rêve qui n'aurait pas forcément de début et de fin, le film mouline, se calque sur la logique de l'enfant et nous laisse souvent sur le bord de la route ! J'en attendais beaucoup plus...


Max et ses monstres, en version ciné.

La bande annonce du film.




VS.

"Moonrise Kingdom" de Wes Anderson (sorti en 2012). Le film a assuré l'ouverture du dernier Festival de Cannes et a obtenu 8 nominations dont le Grand Prix, La Palme d'Or et le Prix du Jury.


De quoi ça parle ?
Au cours de l'été 1965, sur une île loin de la "civilisation", Suzy et Sam, pré-ados tombent follement amoureux. Ils décident de s'enfuir ensemble et échafaudent un plan pour échapper à une famille décalée (pour elle) et à un camp de scouts (pour lui). Pendant que toute l'île part à leur recherche, une terrible tempête s'abat sur la communauté...


Mon impression :
Ovni dans le cinéma actuel, Wes Anderson m'avait déjà bluffée avec le très bizarre "La vie Aquatique" (2005).
Ce film est une pépite de fraîcheur et d'inventivité. Totalement décalé avec la réalité, le scénario tient sur un morceau de papier sur lequel serait dessiné une chasse au trésor ! C'est un collage grandeur nature de petits bricolages, de souvenirs d'enfance, de bonbons, de petits soldats de plomb et de maquettes d'avion : un grand fouillis de chambre d'enfant !
Alexandre Desplat, le compositeur décidément très en forme, signe une B.O.F très efficace.
Le casting est irrésistible : les deux ados campent parfaitement leur rôle de "Bonny & Clyde" face au reste du monde. Pour la sixième fois, l'excellent Bill Murray (sous utilisé à mon avis) collabore à un film de Wes Anderson. Frances McDormand et Edward Norton sont impeccables et...Bruce Willis, qui signe son grand retour, offre une performance totalement à contre emploi !


Les deux héros Suzy et Sam préparent leur évasion.

Photo de famille pour 4 grands acteurs irrésistibles : Bill Murray, Frances McDormand, Edward Norton et Bruce Willis...méconnaissable !

La bande annonce


J'ai totalement craqué pour "Moonrise Kingdom", sorte de Madeleine de Proust de notre enfance...
Dans le combat qui l'oppose aujourd'hui à "Max et les maximonstres", selon moi, le film de Wes Anderson l'emporte haut la main !
Je comprends que certains n'aient pas aimé l'univers décalé du réalisateur. Il faut avoir gardé son âme d'enfant et être prêt à s'y replonger tête la première pour apprécier ce genre de film !
 
Et vous, avez-vous fait votre choix ?! 

 

4 commentaires:

  1. pas vu "Max", et ça ne me dit vraiment rien. J'ai trouvé que "Monnrise kingdom" était un petit bijou de malice et d'enchantement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et bien reste sur cette bonne impression...
      si tu en as l'occasion, je te conseille plutôt l'album original de Maurice Sendak !

      Supprimer
  2. j'adore Max et les Maximonstres. il faut vraiment que je voie ce film !

    (L:59/J:53)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. du coup j'espère que tu ne seras pas autant déçue par le film que moi...

      Supprimer

un commentaire ? laissez-moi un petit mot, ça me fait plaisir de vous lire !